Mégane Petzny

Bio

Que ceux qui nous aiment puissent nous aimer, et ceux qui ne nous aiment pas, puissent Dieu les changer. Et s’il ne parvient pas à les changer, puisse-t-il leur coller une entorse, pour qu’on puisse les reconnaitre quand ils marchent. Et, un matin, j'ai compris. Compris que sa présence était devenue un baume, que son absence était une brûlure. Un matin, à force de l'avoir à mes côtés, j'ai pris conscience que je ne serais plus capable de me passer de lui. Le soleil brule mais j'ai froid. Je ne suis pas tombée mais j'ai mal. Je ne veux pas manger mais j'ai faim. Je veux t'oublier mais je t'aime.

Latest Insta posts

Current Online Auctions